Rassemblement pour la défense des droits des femmes #8Mars2019

Le vendredi 8 mars, la section locale 574 a répondu à l’appel de la Fédération des femmes du Québec en participant au rassemblement tenu devant le Palais de justice de Montréal où était attendu Gilbert Rozon dans le cadre de son audience pour une accusation de viol. Tout près d’une centaine de personnes ont scandé le slogan 2019 du Collectif 8 mars « Le respect, ça se manifeste« .

Au cours de cette Journée internationale des droits des femmes, plusieurs activités, rassemblements et marches sont prévus un peu partout dans la province afin de promouvoir plusieurs revendications, notamment, l’augmentation immédiate du salaire minimum à 15$ l’heure, l’adoption d’une loi-cadre en matière de conciliation famille-travail-études, la mise en place d’un système de justice adéquat pour les survivantes d’agression sexuelle, une meilleure justice envers les femmes autochtones, l’accès des personnes sans statut aux droits reliés au travail et au système de santé et bien d’autres.

La section locale 574 vous invite évidemment à participer activement à ces activités et à militer quotidiennement pour la défense des droits des femmes d’ici et d’ailleurs.

Auteur : Philippe St-Jean | pstjean@sepb.qc.ca

Deux grandes revendications pour les travailleuses et travailleurs

La journée de lobbying syndical a eu lieu le 26 février 2019 à Ottawa.

Le mardi 26 février 2019, des centaines de représentantes et de représentants syndicaux se sont rendus sur la colline parlementaire à Ottawa pour participer à une activité de lobbying organisée par le Congrès du travail du Canada. L’objectif était de sensibiliser les députés de tous les partis politiques à deux enjeux syndicaux importants : la mise en place d’un régime public et universel d’assurance médicaments ainsi que la modification des lois de la faillite afin de mieux protéger les régimes de retraite lors de fermeture d’une entreprise.

Pour la section locale 574, c’est Philippe St-Jean qui s’est déplacé dans la capitale canadienne où il a rencontré les députés Matthew Dubé, député NPD de Beloeil-Chambly et Alexandre Boulerice, député NPD de Rosemont-La-Petite-Patrie. Provenant tous les deux du Nouveau Parti démocratique du Canada, ils ont démontré un grand intérêt envers les revendications syndicales. Tous les deux ont aussi confirmé que si leur parti formait le prochain gouvernement canadien, il mettrait en place un régime public et universel d’assurance médicaments et modifierait les lois de la faillite.

Jonathan Groulx, Philippe St-Jean, Royse Henderson, Alexandre Boulerice, Kateri Lefebvre et Francis Miville.

PLUS DE DÉTAILS
Concernant l’instauration d’un régime public et universel d’assurance médicaments que réclament les centrales syndicales, un site Internet a été mis en ligne afin de réunir toute l’information pertinente sur la question. Ce site est accessible en cliquant sur ce lien.

Pour le second enjeu abordé lors du lobbying, celui des lois sur la faillite, les syndicats demandent au gouvernement fédéral de modifier, notamment, l’ordre des créanciers lors de faillites. Ainsi, les travailleuses et travailleurs ainsi que les retraitées et retraités jouiraient d’une plus grande protection s’ils étaient considérés comme des créanciers prioritaires lorsqu’une faillite est déclarée.

ÉLECTIONS FÉDÉRALES
Cette journée de lobbying a été planifiée à quelques mois des prochaines élections fédérales afin que ces deux revendications syndicales et sociales deviennent des enjeux politiques importants lors de la prochaine campagne. À nous maintenant de maintenir la pression sur les candidats qui se présenteront!

Auteur : Philippe St-Jean | pstjean@sepb.qc.ca

Journée internationale des droits des femmes

C’est sous le thème « Le respect, ça se manifeste » que se soulignera la Journée internationale des droits des femmes le 8 mars prochain. Dans le cadre de cette journée, le Comité de conditions de vie et de travail des femmes du SEPB-Québec vous convie à une soirée vin et fromage le lundi 11 mars prochain dès 18 h. Au programme, l’humoriste ricaneuse et conférencière Chantal Fleury offrira une conférence intitulée « Oser, ça ne change pas la vie, mais… », puis elle enchaînera avec son spectacle d’humour « Si ça se vit, ça se rit! »

L’activité est totalement gratuite et se déroulera dans la salle Louis-Laberge au deuxième étage de la tour FTQ. Le stationnement intérieur sera accessible dès 17 h dans la tour du Fonds de solidarité. Apportez votre billet de stationnement pour le faire valider à la table d’inscription.

Pour vous inscrire, faites-le à l’adresse : ccvtfsoireemars@gmail.com

Le Comité de conditions de vie et de travail des femmes du SEPB-Québec vous attend en grand nombre!

Auteur : Philippe St-Jean | pstjean@sepb.qc.ca